Foire aux questions

L'abandon du nucléaire à l'horizon 2050 est il réaliste ? Pourquoi abandonner le prolongement des centrales ?

CitronVert
19 April 2017 à 21:41

Le nucléaire

    L'abandon du nucléaire est totalement réaliste. Le scénario négaWatt sur lequel le programme l'Avenir en Commun se base estime que nous pouvons lisser l'arrêt de toutes les centrales actuelles d'ici 2035. Nous pouvons donc agir pour que dans moins de 20 ans, nous ne soyons plus dépendants du nucléaire. 

     Chacun des 58 réacteurs nucléaires Français produisent chacun entre 900 et 1450 MWe. Tous ces réacteurs vont subir une quatrième visite décennale d'ici 2035 et les garder au delà de 40 ans nécessite des travaux de grand carénage qui coûtent extrêmement cher (plus de 100 milliards), sans compter les risques associés avec le maintien dans l'énergie nucléaire. Ainsi, les fermetures seront lissées par anticipation de l’échéance de la quatrième visite décennale, jusqu’à la dernière fermeture (2035) et nous réorienterons les employés de ces centrales dans les services de démentèlement de ces dernières.

     Nous pouvons donc passer au 100% renouvelables d'ici 2050 et quitter le nucléaire d'ici 2035. Prolonger les centrales coûte trop cher et est bien trop dangereux pour que nous continuions dans cette voie. Concernant l'EPR de Flamanville, il n'est pas pris en compte dans ce scénario et nous comptons arrêter ce projet.

Nuage de tags

    Notations et commentaires

    Moyenne des notes : 3.67 (3 Votes)

    Vous pouvez commenter cet article