Foire aux questions

Quelle est votre position face aux subventions des médias ?

CitronVert
20 July 2017 à 20:33

Les subventions aux médias

     80% des médias sont aux mains de 9 milliardaires. Les frais d'entrée aux écoles de journalisme sont prohibitifs, et les médias sont heurtés par la révolution numérique. Les grands groupes captent l'essentiel des subventions versées à la presse. Cela doit changer, la presse se doit d'être indépendante.

     Nous voulons que les médias soient au service du peuple. Pour cela, nous devons protéger les professionnels, construire l'indépendance des médias et garantir un pluralisme démocratique. Pour que les médias puissent survivre sans les grands groupes, nous souhaitons dans un premier temps favoriser les modes de financement alternatifs, pour remplacer le modèle d'aujourd'hui fondé sur le partenariat et la publicité. Ainsi, nous créerons une coopérative unique de distribution de la presse, soutenue par l'État, nous mettrons en place une coopérative de médias pour l'imprimerie, la conception, la gestion des serveurs et des abonnements notamment.

     Nous refonderons les aides publiques aux médias, en unifiant les critères d'accès aux aides publiques actuelles de la presse écrite (papier et internet), des médias d'information de proxilité et des radios associatives.  Ainsi, les aides seront réservées aux médias :

  • sans but lucratif ;
  • contribuant à l'information ;
  • qui ne s'insèrent pas dans de grands groupes (un seul média par type, ou par périodicité).

En outre, nous favoriserons des modèles de financement et d’organisation alternatifs aumodèle dominant fondé sur l’actionnariat et la publicité. Ainsi, nous encouragerons par des moyens publics la création d'une coopérative unique de distribution de la presse, la mise en place de coopératives de médias pour l'ensemble des aspects techniques (imprimerie, conception et maintenance de l’offre numérique, gestion des abonnements, réglage de la distribution papier,...), ainsi que la transformation des médias en coopératives de salarié·e·s et de lecteur·trice·s ou auditeur·trice·s.

Notations et commentaires

Moyenne des notes : 0 (0 Vote)

Vous pouvez commenter cet article