Foire aux questions

Quel contenu pourra figurer dans la médiathèque en ligne ?

Equipe de Campagne
14 April 2017 à 17:02

Le contenu qui pourra figurer dans les médiathèques en ligne

Question de Callmeloul (Reddit)

     Nous luttons effectivement contre la centralisation d'internet et le poids des GAFAM. A ce titre, nous soutenons pleinement des initiatives comme dégooglisons Internet menées par Framasoft. Cependant, nous faisons aussi le constat de l'utilisation massive de YouTube, Facebook et Twitter. Dans un souci d'efficacité, avec des ressources humaines et financières limitées, il nous est apparu important aujourd'hui de les utiliser en premier lieu afin de diffuser massivement notre message. Pour être audible dans une campagne présidentielle, nous ne pouvons pas nous en soustraire. De plus, c'est un outil horizontal de diffusion des idées, qui nous permet d'être notre propre média. L'utilisation de vidéos sur le seul blog de Jean-Luc Mélenchon aurait un impact très limité, alors que sa chaine YouTube permet à beaucoup d'internautes d'accéder aux idées de la France Insoumise.

     Cependant, nous invitons tous les internautes disponibles à partager et répliquer des informations de notre mouvement politique sur les réseaux décentralisés tels Diaspora : nos productions sont libres de droit - et nous adorons les remix !

     Enfin et surtout, le modèle changera quand nous serons au pouvoir ! Nous comptons lutter contre l'hégémonie des GAFAM par différents aspects :

  • réforme fiscale d'ampleur, qui les obligera à payer des impôts sur la base des revenus qu'ils effectuent en France
  • lutte contre l'usage abusif de nos données par les GAFAM, en permettant le refus du profilage, obligeant à demander un consentement explicite pour la revente des données personnelles à un tiers
  • promotion et soutien financier des services décentralisés, des initiatives collectives de réappropriation des usages, de l'auto-hébergement

 

     Concernant le hardware et notamment les téléphones portables, nous sommes pour une transformation de la production et des échanges qui devra respecter de nouvelles normes (protectionnisme social et écologique), ce qui favorisera les initiatives responsables telles que le Fairphone.

Enora, Matthieu et Thomas, l'équipe des livrets Numérique

Nuage de tags

    Notations et commentaires

    Moyenne des notes : 4.67 (6 Votes)

    Vous pouvez commenter cet article