Foire aux questions

Quelle est votre position sur l'enseignement privé ?

CitronVert
20 April 2017 à 14:07

Les enseignants dans les établissements privés

     Dans notre programme l'Avenir en Commun, nous souhaitons que les fonds publics ne soient alloués qu'à l'enseignement public. Cela implique donc l'abrogation de la loi Carle qui visait à donner des subventions publiques aux établissements privés. Cette loi alloue 16.5 millions d'euros aux établissements privés sous contrat avec l'État pour 30.000 élèves.

     Cette abrogation ne se fera pas brusquement. Nous allons procéder étape par étape. Premièrement nous allons abroger la loi Carle, Debré et Rocard (voir page 4). Pour l'arrêt des subventions, cela ne se fera pas d'un coup. Le principe de fonds publics à l'école publique se fera dans le temps, en concertation et en dialogueNous organiserons, sur une base volontaire, le transfert progressif des élèves et personnels du secteur privé vers l'enseignement public. La liberté de choix demeurera garantie aux familles et il restera des écoles privées en France après la mise en oeuvre de notre programme. Les écoles privées seront enfin intégrées à la carte scolaire. (Ces propos ont été recueillis par nos soins lors d'une discussion sur Facebook avec Paul Vannier co-rédacteur du livret sur l'éducation)

      Les écoles privées seront invitées à prendre part à la nouvelle carte scolaire qui sera proposée. Les écoles privées qui rejoindront cette nouvelle carte garderont pendant un certain laps de temps les subventions. Alors que les écoles privées qui ne voudront pas rejoindre la nouvelle carte scolaire, perdront immédiatement les subventions. (Ces propos sont repris de la vidéo de l'université populaire sur le progrès humain ci-dessous)

Nuage de tags

    Notations et commentaires

    Moyenne des notes : 5 (1 Vote)

    Vous pouvez commenter cet article