Foire aux questions

Jean-Luc Mélenchon soutient-il les bombardements en Syrie ?

14 April 2017 à 17:00

Les bombardements en Syrie

   Jean-Luc Mélenchon a toujours défendu une position pacifiste sur la Syrie depuis 2011. En 2013, il s'opposait à une intervention militaire. Depuis novembre 2015, il appelle à une coalition universelle contre Daesh en Syrie et en Irak et il dénonce par ailleurs l'absence de lutte efficace contre Al Qaïda. Mais ces positions, souvent à contre-courant des discours politiques habituels, ont pu prêter à malentendus et parfois être sujettes à des déformations médiatiques.

   La presse diffusa largement en février 2016 que Jean-Luc Mélenchon soutenait les bombardements russes sur les civils, et l'aurait ainsi résumé  par la phrase « ils vont régler le problème ». En réalité, Jean-Luc Mélenchon faisait spécifiquement référence aux bombardements des russes sur les convois de Daesh qui transportaient le pétrole pour le vendre en Turquie. Des propos qu'il avait pourtant déjà tenus sur un autre plateau quelques mois plus tôt, et dont il se justifiera à nouveau quelques mois plus tard.

   A nouveau en octobre 2016, Jean-Luc Mélenchon fut suspecté injustement par les médias français de sympathie à l'égard des bombardements russes sur Alep, puis accusé à tort d'avoir désigné les crimes de guerres en Syrie comme des « bavardages ». Deux informations diffamantes auxquelles il a répondu en rappelant son indignation de ces bombardements, ainsi que de tous les autres bombardements. Il regrette par ailleurs que les bombardements sur les civils à Mossoul, au Yémen ou en Afghanistan ne soient pas autant médiatisés qu'à Alep.

Nuage de tags

    Notations et commentaires

    Moyenne des notes : 5 (1 Vote)

    Vous pouvez commenter cet article