Foire aux questions

Quels sont les problèmes que pose la loi NOTRe et qui font que la France Insoumise souhaite l'abroger?

En quoi cette loi crée de nouvelles féodalités et l'éloignement du pouvoir des citoyens?

Simon Verdière
20 July 2017 à 20:35

Depuis son instauration, la réforme territoriale accentue la concentration des pouvoirs de barons locaux. La loi NOTRe (Nouvelle organisation territoriale de la République) ne fait rien de moins qu’opérer un tri sélectif entre les citoyen·ne·s en fonction de leur lieu de vie, accentué par l’inégalité de dotation entre communes urbaines et rurales.

Elle  est  attentatoire  à  la  citoyenneté,  à  la  démocratie  et  aux  principes  républicains fondamentaux.

Élaborés sans réelle information ni participation de la population, les programmes d’État pour l’aménagement du territoire s’inscrivent depuis des décennies dans  la logique de l’Europe libérale et de ses traités et directives.

L’État a ainsi géré ses investissements à l’aune de stratégies austéritaires et productivistes. Les dotations ont notamment connu une baisse drastique sous la présidence Hollande. La nation entière et ses valeurs républicaines payent au prix fort cet asservissement aux exigences de l’Union européenne.

Les conséquences de ces choix se font particulièrement sentir dans les zones rurales. Les services publics y connaissent une nette dégradation, jusqu’à disparaître  de  certains  lieux  de  vie. Écoles,  lieux  et  réseaux  de  création  culturels, hôpitaux, médecins, bureaux de poste, transports publics et dessertes ferroviaires...  Tous les secteurs sont touchés.

Nuage de tags

    Notations et commentaires

    Moyenne des notes : 0 (0 Vote)

    Vous pouvez commenter cet article